#15 Marseille

Les métropoles face aux défis de la cohésion territoriale et de la simplification administrative

La crise économique et environnementale accentue les difficultés des villes moyennes et des territoires périurbains ou ruraux, creusant l’écart entre ces territoires et les métropoles. Faut-il en imputer une part de responsabilité à ces dernières ? Comment mieux répartir les retombées de la dynamique des métropoles ? La fusion avec les départements est-elle une solution ? La rencontre a permis d’apporter des débuts de réponse, qui mettent notamment en évidence la nécessité d’approches contextuelles, différenciées et agiles.


30 novembre – 1er décembre 2018
Invitées : Italie, OCDE


Lire un extrait des échanges | Voir les présentations| Télécharger le programme détaillé | Voir le carnet d’adresses des participants (réservé aux membres)


Nous sommes entrés dans le “siècle des métropoles”, non en suivant une voie unique, mais par des chemins divers qui nous permettent d’adapter notre action à des contextes très différents. L’histoire de la construction d’Aix–Marseille–Provence le montre suffisamment, puisque c’est une loi spécifique qui a permis sa naissance, mais aussi parce notre métropole est à bien des égards atypique.

Un cadre législatif est bien entendu nécessaire si nous voulons que les métropoles jouent leur rôle dans la cohésion du territoire, ou plutôt des territoires. Mais la loi ne saurait prévoir toutes les situations, actuelles ou futures, auxquelles nous sommes et serons confrontés. La mise en ordre parfaite, et surtout uniforme, systématique, des compétences locales aux différents échelons n’apparaît plus comme un passage obligé de l’efficacité.

Je me réjouis particulièrement que la rencontre BEST de Marseille ait abordé la question, pour nous à l’ordre du jour, de la fusion entre métropoles et départements.  Nos échanges, très riches, ont montré que cohésion territoriale et simplification administrative, si elles ont partie liée, ne passent pas forcément par les mêmes modalités ni les mêmes calendriers.

Il en ressort également que le pouvoir d’auto-organisation, le recours à des formes de coopération, la dynamique des jeux d’acteurs sont fondamentaux. À chaque métropole de trouver les voies et moyens de sa performance, dans le respect des équilibres territoriaux, à l’intérieur comme à l’extérieur de son périmètre institutionnel.

Jean-Claude GONDARD
Directeur général des services d’Aix–Marseille–Provence Métropole et de la ville de Marseille

PROGRAMME

Construction métropolitaine et relations internes

Aix-Marseille-Provence : une métropole atypique ?
> Jean-Claude GONDARD, DGS de la métropole Aix-Marseille-Provence et de la ville de Marseille, et Vincent FOUCHIER, DGA chargé du projet métropolitain à la Métropole

Une réponse rennaise : la ville archipel
> Laurence QUINAUT, DGS de Rennes Métropole et de la ville de Rennes

Bruxelles : la relation Région / communes sous la loupe
> Rochdi KHABAZI, directeur général de Bruxelles Pouvoirs Locaux

Le cas de Nantes Métropole
> Olivier PARCOT, DGS de Nantes Métropole et de la ville de Nantes

La commune, territoire de proximité de l’eurométropole de Strasbourg
> Pierre Laplane, DGS de l’eurométropole et de la ville de Strasbourg

La métropole de Lyon vue de Villeurbanne
> Éric Grignard, DGS de la ville de Villeurbanne

Alliances urbain – périurbain – rural

Coopération ou institutions métropolitaines : quel choix pour quelle échelle ?
> Philippe ESTÈBE, géographe, directeur d’études à Acadie

Observer les dynamiques entre les métropoles et leur hinterland
> Olivier PORTIER, économiste, conseil en analyse territoriale

Perspectives d’évolution des métropoles, entre dissociation et coopération
> Hugo Bévort, directeur de la stratégie au commissariat général à l’Égalité des territoires

Gouvernance métropolitaine et compétences

La gouvernance métropolitaine dans les pays de l’OCDE
> Antti MOISIO, économiste, analyste de politiques à l’OCDE

La nécessaire adaptation locale de l’exercice des compétences
> Jean-Bernard AUBY, professeur émérite de droit public de Sciences Po Paris

Fusions métropoles / départements

Métropole de Lyon : esquisse de bilan à 4 ans
> Olivier NYS, DGS de la métropole de Lyon

Tentatives d’introduction d’autorités métropolitaines en Italie
>  Giovanni VETRITTO, directeur général de Casa Italia (au sein du conseil des ministres)

Les città metropolitane dans l’organisation territoriale de l’Italie
> Luciano VANDELLI, professeur de droit à l’université de Bologne

Enjeux, opportunités et risques des fusions métropole / département

Points de vue de trois DGS suivis d’une discussion

> Éric ARDOUIN, DGS de Bordeaux Métropole
> Philippe MAHÉ, DGS du département de la Gironde
> Olivier PARCOT, DGS de Nantes Métropole