Le délégué national

Le délégué national représente l’ensemble des DGS du réseau BEST, dont il est l’animateur.

Il veille, avec Christian Gauffin, à l’alignement des programmes des rencontres sur les valeurs et les objectifs du réseau et développe des relations de proximité avec chacun de ses membres.

Il s’attache à créer le climat de confiance qui confère aux échanges la grande liberté d’expression qui est la marque de fabrique de BEST depuis l’origine.

Pierre LAPLANE, délégué national du réseau BEST depuis octobre 2017
DGS de l’eurométropole et de la ville de Strasbourg

« Je ne conçois pas la métropole autrement que comme une entité qui rayonne en réseau. Mais ce réseau ne doit pas être purement institutionnel. Il est aussi fait de réflexions et de relations humaines, et nous avons besoin pour cela d’échanges privilégiés avec nos pairs. » Lire son interview

 

Éric ARDOUIN
DGS de la métropole et de la ville de Bordeaux
Délégué national du réseau BEST de janvier 2016 à septembre 2017

« BEST est un lieu d’échange totalement libre entre collègues, portant principalement sur des questions managériales ou d’organisation institutionnelle. Le caractère informel du réseau permet cette liberté. » Lire son interview

 

Benoît Quignon
DGS de la métropole de Lyon et de la ville de Lyon
Délégué national du réseau BEST de décembre 2014 à décembre 2015

« Les témoignages de nos invités européens nous permettent de sortir du cadre institutionnel français. Il est toujours très instructif de voir comment d’autres pays, confrontés aux mêmes enjeux que nous, les abordent de façon souvent très différente. »  Lire son interview

 

Bertrand Uguen
DGS de la communauté urbaine et de la ville de Brest
Délégué national du réseau BEST de mars 2014 à novembre 2014

 

Pierre Tonneau
DGS de la Métro de Grenoble
Délégué national du réseau BEST de septembre 2012 à février 2014

« La singularité de BEST est de rassembler des directeurs généraux, ce qui rend les échanges très directs et très riches. On tire profit de l’expérience des autres, les sujets sont variés. C’est un moment privilégié qui nous extrait des contraintes et des sollicitations quotidiennes. »